auteur africain

Afficher tous les 3 résultats

Filtres:
  • Babingo : au nom des acculturés

    Pointe-Noire, 1950, Makouta était un
    indigène évolué fier de communiquer dans sa concession exclusivement dans la
    langue française, avec Madeleine Mamatouka, son épouse, Alex, son unique
    garçon, et les autres enfants de la famille Makouta ne voulait, à aucun prix,
    que les membres de sa famille révèlent un accent bantou, en s’exprimant dans la
    langue de la Métropole. Et quiconque s’aventurait à parler le kituba avec les
    domestiques de la maison familiale était passible d’une sévère réprimande.

    L’intransigeance paternelle était bien
    entendu en contraste avec l’ambiance dans le quartier et au long de la route
    menant à l’école. Et c’est tout naturellement que Tessa, voisine dans le
    quartier, parvint à convaincre l’adolescent Alex Babingo de l’absurdité de la
    consigne de Makouta.

    Alex Babingo était alors bien loin de
    s’imaginer que braver l’interdit paternel n’était que le début d’un itinéraire
    qui devait, de l’autre bout du monde, le ramener aux racines même de sa culture
    et de ses traditions.

    Babingo, au nom des acculturés est un
    vibrant plaidoyer pour l’instauration des langues nationales dans le système
    scolaire des pays africains de l’espace francophone.

    Moussibabou Mazou est docteur en économie
    du développement, ancien vice-directeur général du Bureau international de
    l’Union postale universelle.

    Président du Forum pour la recherche et le
    développement des services postaux en Afrique (FRDPA).

    5.000 CFA Ajouter au panier
  • Tant de gens espèrent…

    TITRE COMPLÈTE: Tant de gens espèrent être aimés et beaucoup ne sont que mariés Ce roman prend pour prétexte une histoire d'amour improbable entre un truand et une avocate, pour questionner l'une des institutions les plus classiques de notre société: le mariage. Grâce à une trame bouleversante, et tout en suspense, la romancière pose la question préjudicielle: Pourquoi se marie t-on? Et vous, avez-vous la réponse?
    2.500 CFA Ajouter au panier
  • TOULA,l’amour interdit…

    Environ huit semaines plus tard,on constata que Toula pâlissait.Elle rendait le plus petit aliment qu’elle ingérait. Bogbé était affecté par l’état de santé de sa tante. Serait-ce le paludisme? On lui fit boire tisane sur tisane,en vain. Toula était languide, elle somnolait tout le temps.Chacun se posait des questions en son for intérieur.Les spéculations allaient bon train. On se chuchotait: "As-tu vu notre ravissante Toula? Qu’a-t’elle donc? On ne lui connaît pourtant pas d’amants. A- t-elle fini par en décrocher un? Qui est l’heureux élu? Nous nous trompons peut-être.Il y a des choses qui ne se cachent pas longtemps. Attendons de voir."
    2.500 CFA Ajouter au panier
Démarrer discussion
Besoin d'aide?
Salut😍
En quoi pouvons nous vous aider?